Your exclusive benefits only by booking here

Arrivée

Nuits

Chambres

Adultes

Enfants

Dan Brown à Florence, sur les traces de "Inferno"

"Si vous savez où chercher, Florence est le paradis"

c'est la phrase clé du nouveau film de Ron Howard adapté du best-seller de Dan Brown "Inferno", où Tom Hanks dans le rôle du professeur Robert Langdon, retrace les points symbole de la Florence médiéval et Renaissance ainsi que de l’enfer dantesque.

Le roman commence avec l'image de la tour de la Badia Fiorentina et de fois end fois va photographer et indiquer des vues, des coins et des éndroits inconnus de la ville.
Les aventures de professeur  commencent à Porta Romana, une des portes monumentales de la ville, à travers les murs conçu par Arnolfo di Cambio au début de 1300, d'où le protagoniste d'échapper au contrôle de la police se réfugia à 'l’ Institut des Arts, qui a été construit par la volonté du roi d'Italie dans les années de Florence Capital (1865-1871). Aujourd'hui, il abrite une riche collection de moulages en plâtre de plus de 3000 d'œuvres d'art célèbres. Enjambant les anciens murs du professeur continue sa fuite dans les jardins de Boboli, qui ne peuvent pas aider mais admirer les lacs, fontaines et sculptures dans le vert et le merveilleux Grotta del Buontalenti, une grotte divisée en trois chambres, décorées avec obélisques similaire à stallagtiti, à l'intérieur duquel est placé une copie de la célèbre sculpture de Michel-Ange, «les prisons».
Des jardins de Boboli, Mr Langdon entre dans le Palais Pitti, l'ancienne résidence des Médicis et de Lorraine abrite aujourd'hui plusieurs musées, et de là vers le corridor de Vasari, le passage secret commandé par Cosimo de Medici, pour aller du Palazzo Vecchio à la résidence privée de Palazzo Pitti: terminé en seulement cinq mois, le couloir s’étend pur 1 kilométre à travers des résidences privées et passe sur le Ponte Vecchio arrive aux Uffizi et à Palazzo Vecchio.
Une fois dans le Palazzo Vecchio le professeur et son partenaire d'aventures, Sienna, visitez la salle de ‘500, avec son magnifique plafond en bois et des poutres en bois dans lesquels ils sont intégrés que de magnifiques œuvres d'art, l'étude de Francesco I et le magnifique Salle des Cartes.
Ils quittent le palais par une petite porte au-dessus de Via della Ninna, pour rejoindre Piazza della Signoria, et se lancer dans le dédale des rues étroites qui représentent au mieux la Florence médiévale. Ici, ils arrivent à la Maison de Dante et à l'église où sa muse a été enterré, Beatrice Portinari, puis pour se rendre à la Piazza del Duomo et du Baptistère. Ici, sur les portes à l'est ciselée par Lorenzo Ghiberti et appellés par Michel-Ange lui-même « les portes du Paradis » les deux héros, enfin, trouvent le «paradis» à laquelle référence a été faite à partir des premières pages du roman. A l'intérieur du Baptistère caractérisée par un plan d'étage octogonale unique et recouvert de belles mosaïques d'or, représentant différents niveaux du ciel et de l'enfer, très semblable à la description de Dante, conclut-il l'aventure florentine du professeur Langdon.
Au fonts baptismaux le protagoniste du roman est en fait une découverte surprenante qui l'a conduit à partir pour Venise ...

Visitez aussi